Jeunesse

Ici et Maintenant (Radiance tome 1) d’Alyson Noël.

J’ai acheté ce livre afin de découvrir le monde d’Alyson Noël sans être obligée de passer par la saga Éternels qui ne me tentait pas du tout ; de plus, j’étais conquise par la couverture de ce tome et surtout celle du suivant. Résultat… Déception.
Radiance est donc un spin-off où l’on suit la sœur d’Ever, Riley Bloom, décédée dans l’accident qui a rendu orpheline son aînée. Au moment de faire son choix, Riley hésite trop longtemps et ne suite donc pas Ever, qui repart sur Terre, abandonnant sa cadette avec Caramel, son chien, ses parents et ses grands-parents dans l’Ici et Maintenant. L’adolescente se retrouve dans cet autre monde qui ne lui sied absolument pas ; elle ne possède qu’une obsession : retourner sur Terre, retrouver sa sœur. 
Or, de cette expérience et malgré son entêtement, Riley recevra des leçons, prendra conscience de sa véritable personnalité. Mais surtout, la jeune fille est pleine de rancœur : mourir à douze ans, sans poitrine, sans avoir voyagé, ou rencontré quelqu’un… Elle ne l’accepte pas et, comprenant cela, le Conseil lui donnera l’occasion de se racheter et de penser aux autres ; alors même si l’intérêt n’est pas moindre, Riley se prend au jeu. De sa propre expérience, elle remarquera qu’une évolution s’effectue en elle peu à peu et efface ce côté capricieux, égoïste et plein de préjugés.
Le personnage de Bodhi, lui, rappelle un premier de la classe sorti de son élément et on se plaît à le prendre en pitié. Il intrigue par ce côté décalé qui intrigue la jeune fille tout au long du livre, certaine que cela cache quelque chose d’important. Puis, à la révélation, on finit d’être conquise par ce stéréotype masculin qui plait tant ! Il est vraiment excellent dans son rôle, avec la mère des trois terreurs, majestueux et professionnel. C’est un personnage que l’on aime suivre, et j’ai presque envie de dire : pourquoi ne pas consacrer un spin-off sur lui ? 
L’intrigue s’installe doucement et je l’ai trouvé intéressante en soi, profonde et touchante. On en retient quelque chose, surtout dans la deuxième partie : la mission de Bodhi, beaucoup noire et primordiale que celle de Riley. L’auteure parvient à nous faire plonger dans l’âme détruite de cette mère déchue, à tel point qu’on se noie avec elle. 
Cependant, le style est simple, épuré. Les paragraphes s’enchaînent vite, deux phrases, le rythme est suffocant. Concernant l’héroïne, son snobisme et son obsession Terrienne et celle pour sa sœur Ever sont franchement lourdes. Elle n’a que douze ans, mais promet d’être une véritable peste. J’espère qu’au fils des tomes, elle grandira et réalisera sa situation et celle de sa soeur !
Je me suis sincèrement ennuyée du début jusqu’à la mission de Bodhi, ce que je distinguerai comme étant la première partie du livre. Le reste, néanmoins rehausse un peu le niveau, mais je ne suivrais pas les aventures suivantes de Riley. Néanmoins, je conseille ce livre aux fans de l’auteure, aux amateurs d’histoire d’amour dans l’au-delà, et aux fans d’Éternels.
Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s