Jeunesse

Sortilège d’Alex Flinn.

Je préfère avoir lu le livre avant de visionner son adaptation cinématographique, malheureusement pour celui-ci, ça n’a pas été le cas (difficile de dire non à Pettyfer, vous êtes d’accord ?). Intriguée par le film, sans l’avoir trouvé exceptionnel, je me suis tournée vers le livre d’Alex Flinn, dont je n’ai jamais rien lu. Je possède l’édition avec la couverture du film, mais tant pis. J’ai été surprise par cette lecture et je dois dire que j’ai passé un bon moment.
Sortilège, c’est le sort de Kyle, LE garçon de son lycée. Il ne jure que par l’apparence. Normal, son père est aussi LE présentateur par excellence. Le jour où une gothique contre sa façon de penser, il ne résiste pas à lui briser le cœur et l’invite à un bal où il l’humiliera en arrivant au bras d’une autre. Seulement, Kendra n’est pas qu’une simple gothique. Elle est aussi une sorcière à qui il ne vaut mieux pas se frotter.
Une fois n’est pas coutume, c’est le mec populaire qui est piégé ! Ah ! Déjà, l’auteure marque un point non négligeable. Sortilège (Beastly est d’ailleurs le titre VO, ce que l’on pourrait traduire par bestialement) est une réécriture de conte de la Belle et la bête comme vous l’aurez compris, mais l’histoire prend place au XXIe siècle, ce qui apporte certains changements importants vis-à-vis du conte original. Je n’ai pas lu la version de Madame de Villeneuve, je suis seulement une grande fan de l’adaptation qu’en a fait Disney ; aussi ai-je été surprise de découvrir combien l‘auteure avait su s’approprier l’histoire, lui rendre une certaine actualité et tisser une intrigue qui se tient et qui nous happe.
Dans ce roman, c’est d’abord la compassion qui nous emporte. Kyle se retrouve amer, livré à lui-même, rejetant les autres par peur de les effrayer, ou de leur hypocrisie. Son éducation, la mentalité dans laquelle il a été élevée lui colle à la peau longtemps, il est dur pour lui de s’en débarrasser. Et finalement, ce ne sera que grâce à l’amour qu’il pourra changer. La plume de l’auteure est très agréable et le roman se lit rapidement. On est souvent ému par les sentiments qui traversent Kyle selon les réactions de celle qu’il aime. Parfois même, on peut avoir un gros pincement au cœur, surtout pour la destinée de Mutique, par exemple. 
J’ai donc bien apprécié cette réécriture. Ce n’est pas un coup de cœur, mais sa lecture en est simple et apaisante. Pour les lecteurs VO, cette lecture peut être prolongée par celle du spin-off qui concerne la sorcière Kendra et qui a l’air très intrigant (sorcière jouée par Mary-Kate Olsen dans le film, et qui est franchement inquiétante) !
Publicités

Un commentaire sur “Sortilège d’Alex Flinn.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s