Jeunesse

Hunger games (The Hunger Games tome 1) ~ Suzanne Collins.

L’emballement médiatique a accéléré ma lecture de ce livre et, avant cela, a engendré son achat. The Hunger Games entre dans cette catégorie prisée de romans qu’est la dystopie. Il s’agit pour ma part, de ma première. Eh oui ! Toujours à la traîne…

C’est l’histoire de Katniss, seize ans, district douze, braconnière pour survivre. Dans un futur où les États-Unis sont un souvenir oublié et où l’on contrôle le peuple par la peur, elle voit sa petite sœur sélectionnée pour des jeux fatidiques. En prenant sa place, Katniss va devoir évoluer des semaines durant entourée de candidats prêts à la tuer à tout moment.

La première chose qui frappe dans Hunger Games, c’est l’ambiance du roman. Tout d’abord, on croirait lire un Germinal futuriste, puis un récit sans espoir, ni plus ni moins. La conscience de l’héroïne quant à ce fait est saisissante. Mourir, la mort elle-même est un concept qu’elle a assimilé avec le temps et elle s’y attend, s’y prépare. Comme un fait routinier.

Katniss est un personnage déroutant. Elle est déterminée, courageuse, forte et intelligente. Sa froideur et son côté colérique deviennent des atouts dan sa situation, sans même qu’elle en possède la conscience. Elle affiche trop de différences avec notre mode de vie pour que l’on puisse réellement s’identifier à elle, mais la suivre et s’y attacher est un régal -surtout le passage devant les juges. Son attachement vis-à-vis du souvenir de son père et à sa sœur est magnifique. Le comportement qu’elle adopte avec Rue la met directement dans la poche des lecteurs les plus sceptiques à son sujet. Et j’aurais presque envie de rajouter que sa personne rend les autres personnages principaux ou secondaires complètement insignifiants alors qu’ils ont tous une personnalité particulièrement marquante.

L’univers qu’a créé Suzanne Collins est inquiétant. Inquiétant car pas si difficile d’accès, ‘est une réalité qui pourrait être nôtre ans même qu’on l’ait vu venir. L’organisation du Capitole, les hovercraft, les tortures –comme la Muette, etc.-, tout est parfaitement imaginé pour éveiller nos pires craintes, et, plongé dans le livre, on y croit très fort. J’ai aussi beaucoup apprécié les concepts du styliste et du mentor, que les concurrents aient un pilier avec qui partager le poids de leur sort est primordial pour leur équilibre mental. Et Cinna est merveilleux dans son rôle !

La relation amoureuse de Katniss me laisse perplexe. Je ne la voyais pas vraiment dans les bras de ce garçon-là, étant donné que l’autre a toujours eu une place importante, presque celle d’un mari, dans sa vie et qu’elle le connait réellement. Mais au fil des pages, j’ai fini par me laisser amadouer par la gentillesse de Peeta… Pourtant, la fin ne m’aide pas à trancher définitivement, ce qui est assez frustrant.

Justement cette fin… Je suis un peu déçue de l’élément fantastique qui advient lors de leur combat avec le dernier concurrent. L’auteure tenait là un récit original sans pour autant que le surnaturel intervienne, et pourtant, elle choisit de bouleverser cela et d’inclure ces « intrus ». Enfin, j’adore ces créatures, que l’on s’entende, mais leur présence était substituable dans ce roman, à mes yeux. Il s’agit en fait du seul point véritablement négatif du livre.

Je compte me procurer la suite pour Noël, particulièrement parce que je ne suis pas si le film se basera uniquement sur le tome un et que je ne veux pas risquer d’être spoilée sur les suites. Si vous avez lu le livre, je vous conseille la bande-annonce, géniale et très fidèle –oui, seulement « très ».

Publicités

Un commentaire sur “Hunger games (The Hunger Games tome 1) ~ Suzanne Collins.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s