Jeunesse

Vampire City (tome 1) de Rachel Caine.

 Cette couverture représente le personnage de Shane, un des personnages principaux de la saga.

Vampire City est une série qui me faisait de l’œil depuis un bon bout de temps, notamment parce qu’Accrodeslivres publie des avis très favorables envers ses différents tome ; ainsi que par le fait que j’avais beaucoup aimé la nouvelle Cadavre Exquis de l’auteure dans l’anthologie Philtres & Potions. Je me suis donc lancée dans cette saga suite à, comme vous le savez, la dédicace de Rachel Caine à Montpellier le 2 et 3 juin 2012 ; et je ne le regrette pas !


Claire est une jeune étudiante assidue qui aurait toutes les qualités pour rentrer dans les plus universités des États-Unis ; cependant, à 16 ans, ses parents refusent de la voir partir et Claire se retrouve dans une minuscule faculté, dans la ville de Morganville. Là, elle devient le bouc-émissaire de Monica. Terrifiée, elle emménage dans la ville même, en collocation avec trois adolescents qui lui révèleront le secret de cette étrange cité. Ensemble, ils devront affronter les êtres obscurs et les pièges qui se présenteront à eux.

Vampire City tome un ? Je l’ai très vite fini. On lit ce livre tellement vite qu’avant d’en avoir conscience, on l’a déjà fini et là, quelle frustration ! Le livre est écrit à la troisième personne, mais se concentre sur Claire. On la voit faire ses premiers pas à l’université, se créer ses premiers ennemis, ses premiers amis, et expérimenter son premier amour. Elle est en colocation avec trois personnes : Michael, Eve et Shane. Les pages se mangent comme des petits pains grâce à une écriture fluide, des phrases simples et un mélange de temps d’actions, de récits et de descriptions qui empêchent les longueurs et donc l’ennui du lecteur. Cela change, par exemple, des grandes descriptions auxquelles Mme Briggs, entre autres, m’a habituée ; mais même si c’est moins riche littérairement, cela reste divertissant et efficace.
Le roman est court, mais il est très dynamique et c’est un peu un ascenceur émotionnel que le lecteur vit avec des émotions, des fous-rires ou des moments de grands suspenses. Je dois avouer que je devenais une vraie pile électrique en le lisant. Les passages avec Shane, le secret de Michael, ou Eve et ses excentricités ! Après, on peut aussi devenir complètement flippé. Je m’explique. C’est très Américain le coup du bourreau au lycée. Sauf qu’avec Mme Caine, elle pousse le problème très loin et très violemment, les amis de Monica ou Monica elle-même ; on en aurait presque peur d’aller en cours…! (Sachant que Rachel Caine a vécu cela : on lui a dérobé ses vêtements lorsqu’elle était à la douche, il s’agit donc d’une rétrospection douloureuse).

La relation de Shane et de Claire, qui vient doucement, plus à l’aide de sous-entendus, et de la totale perte de contrôle des personnages lorsqu’ils se retrouvent en présence de l’autre est amusante et puissante à la fois. J’aime beaucoup le côté protecteur de Shane, même si avec une héroïne telle que Claire, qui fera tout pour le sortir des problèmes dans lesquels il s’est enlisé, ce n’est pas très utile… L’autre histoire d’amour, entre Michael et Eve est encore plus poignante, même s’il ne s’agit pas de la narratrice. En effet, le secret de Michael est un tel obstacle que leur relation n’est pas des plus faciles.

Enfin, j’avoue que la fin est affreuse. Je veux dire… Comment peut-on finir ainsi ? Je crois qu’appeler cela Cliff-hanger, c’est peu dire, là ! Ce n’est pas du genre Délirium, certes, mais cela reste horriblement frustrant ! J’ai vraiment hâte de connaître la suite de leurs aventures ! Vu le nombre de tomes, je pense avoir de quoi me rassasier de ces personnages ! Pour tous ceux qui cherchent une lecture facile, avec de l’action et une bonne dose de surnaturel, je vous conseille fortement cette saga !

Publicités

7 commentaires sur “Vampire City (tome 1) de Rachel Caine.

  1. rah ma série fétiche, je suis contente qu'elle t'ait plu !

    et oui la fin de ce 1er tome est juste affreuse, raison pour laquelle j'ai commencé à la lire en anglais pour savoir parce que je ne pouvais pas attendre ! et maintenant j'ai un tome d'avance sur la VF (sachant que j'ai tous les suivants ou presque ^^)

    et pour anecdote, le 1er chapitre avec l'histoire des vêtements et de la machine à laver, c'est véridique puisque c'est arrivé à Rachel Caine lorsqu'elle était étudiante (oui les américains sont vraiment barges)

    J'aime

  2. Rahlala, Rachel Caine, elle a ce don de nous rendre accro, j'en suis rendue au tome 3 mais je n'ai pas eu le temps de les chroniquer/de lire la suite. J'adore cette série, vraiment, et j'ai aussi lu Les gardiens des éléments que j'ai beaucoup aimé même si ça fait plus adulte que YA 🙂

    J'aime

  3. J'ai hâte de lire 😉

    Oui, il faudra que je continue, j'avais bien aimé le un même si j'étais pas trop fan de David, mais plus de l'autre hum fiou ça fait longtemps je crois qu'il s'appelle Lewis ? un prénom comme ça ^^

    J'aime

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s