Jeunesse

Coup de foudre (Missing tome 1) ~ Meg Cabot.


C’est un fait commun chez mes tantes : ne jamais offrir le tome 1 d’une saga ; aussi, j’ai effectivement déjà lu les aventures de Jess dans le second tome -que je chroniquerai sûrement, puisque la saga est entièrement disponible à la bibliothèque et que vous aurez ainsi l’exhaustivité de mon ressenti- de Missing. De plus, comme beaucoup, j’aime bien visionner les épisodes de l’adaptation télévisée (Missing : portés disparus) ! Bref, je me relance dans la série cette fois-ci dans le sens normal de lecture !
Jessica écrit sa déposition et c’est ce qui nous permet de découvrir son histoire. L’écriture est moderne, simple et contient quelques écarts de langages, ce qui reflète les seize ans de l’héroïne. Parfois, des apostrophes sont lancées au lecteur, ce qui permet de se sentir participant intégrant de l’histoire. Quelque part, on sent que c’est un des premiers romans de l’auteure, néanmoins, le livre se lit très rapidement.
Son point fort est indéniablement la personnalité de Jess. Seize ans et un caractère plus buté que n’importe qui. Jess est issue d’une famille aisée, elle s’habille comme un mec, elle cogne à la moindre occasion et toujours sur plus grand que soi ; enfin, elle passe ses soirées en colle. Elle est franche, intéressée par les garçons et a toujours le mot pour rire. Si elle fréquente peu de monde, son entourage l’adore -exceptée sa mère, mais elle c’est un cas à part- et peu lui résiste. C’est un personnage que l’on se plaît à suivre, que ce soit pour les fous-rires qu’elle nous donne, ou son aptitude exceptionnelle à s’attirer des ennuis. Quand la jeune fille est frappée par la foudre, elle le prend à la légère ; lorsque ses rêves et ses certitudes débarquent, elle prend les choses en main et suit ce que lui dicte son instinct. Elle fonce, sans impliquer, ou presque, personne.
En plus de devoir accepter ce nouveau « elle », ce qui n’est pas moindre, la jeune fille doit faire face à une marée de journalistes et aux fédéraux qui désirent l’utiliser comme un vulgaire objet de travail. Ce n’est pas la chose la plus facile à vivre et ces moments-là, malgré la légèreté de l’œuvre, sont plutôt poignants. La fin en est d’autant plus révoltante, on la prend réellement pour une bête de foire dont on observerait les moindres faits et gestes, c’est particulièrement déshonorant pour elle.
Au-delà de tout ce surnaturel, la jeune fille doit aussi faire face aux sentiments qu’elle a développés envers un garçon avec qui elle est en colle, Rob Wilkins. De deux ans son aîné, il considère leur relation impossible et elle est décidée à lui prouver le contraire. Rob est souvent présent dans le roman et j’ai adoré connaître un peu plus sa personnalité parce que dans le deuxième tome -je l’ai lu avant, à ne pas oublier-, il n’intervient qu’à trois ou quatre reprises ; tandis que dans celui-ci, on peut apprendre qui il est, qui sont ses amis, et quels sont ses amis. De plus -pourquoi tenter de le nier ?- on devient tout aussi accro à lui que l’est Jess. Le fait qu’il l’appelle par son nom de famille pour montrer son exaspération, ou qu’il mime cet air « mi-dégoûté, mi amusé »… Je crois que j’aime tous les garçons des livres de Meg Cabot !
En ce qui concerne l’intrigue, j’ai vraiment apprécié. Il y a tout le temps de l’action, un peu moins, certes, lorsqu’elle est avec sa famille, mais c’est remplacé par les sarcasmes qu’elle lance à tout va. Sean est très attachant et son histoire particulièrement touchante car il ne faut pas être dupe : ça existe aussi dans la réalité, la justice achetée et les parents à l’origine du malheur de leurs enfants ! J’ai vraiment été prise dans l’histoire et ai passé un excellent moment avec ce petit livre (un peu moins de 300 pages !) que je conseille aux fans de l’auteure, ou à tous ceux qui recherchent une lecture simple et rigolote !
Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s