Coups de coeur !·Littérature Anglophone

Pour un an avec toi de Gayle Forman.

Je tiens tout d’abord  à remercier les éditions Kero pour m’avoir permis de lire ce roman qui, comme le premier tome est un très bel objet avec une très jolie couverture, d’ailleurs elle nous permet de découvrir le visage de Willem ! L’imaginiez-vous ainsi ?

Je redoutais ce tome. Je le redoutais tellement. Le premier tome a été un coup de foudre, le genre de lecture dont on sort en ayant le sentiment d’avoir reçu une gifle dans nos valeurs, notre expérience de la vie et des humains en général. Alors forcément, je n’ai qu’une crainte : être déçue de la suite. Mais ça n’a bien heureusement pas été le cas pour celui-ci, j’ai adoré, j’ai été transportée, l’auteure m’a fait rêver, voyager. On apprend tellement sur soi, sur la vie avec ses romans.

Pour un an avec toi raconte du point de vue Willem ce qui est advenu suite à sa disparition de là où ils s’étaient réfugiés avec Loulou. On le retrouve à l’hôpital, blessé, ayant du mal à rassembler les morceaux. Rappatrié en Hollande, il est pris par des obligations administratives, par ses anciens camarades de fac, ses innombrables conquêtes, la difficulté qu’il éprouve à communiquer avec sa mère… Mais Loulou, dont il doute presque de l’existence tant il sait, au final peu de choses sur elle, reste dans un coin de son esprit, fantôme errant. Tache indélébile

Nous retrouvons donc un Willem un peu perdu, blessé, il ne se rappelle que petit à petit de Loulou, il est occupé de tout côté… De fait, au début, on est légèrement noyé dans une vie qu’on ne lui connait pas. Nous le voyons fuir chacune de ses responsabilités autant qu’il le peut… Autant dire qu’on n’accroche pas tout de suite au personnage, au vrai Willem. Oui, il m’a fallu un moment pour rentrer dans l’histoire, pour accepter que ce personnage avait une vie, qu’il avait un passé qui le changeait, qui en faisait une personne différente de celle qu’il était en compagnie de Loulou. Et surtout, ce qui est le plus énervant, ce sont toutes ces filles qui passent dans la vie de Willem, alors qu’il ne pense qu’à Allyson… Frustrant ? On ne peut pas faire mieux.

Pourtant, sans même m’en rendre compte, j’ai fini par être prise par l’histoire, par tous les nouveaux personnages qui interviennent dans ce second tome auxquels je me suis irrémédiablement attachée. Ils sont tous uniques et apportent des compléments à la personnalité de Willem. On a le sentiment de rejoindre notre propre bande d’amis. Nous ressentons à quel point ils ont manqué à ce personnage, qui, pourtant préférera se damner plutôt que de l’avouer.

Nous découvrons toutes ces personnes, ces lieux, ces détails, ces anecdotes qui ont formé la personne qu’est Willem. Nous comprenons aussi ce que le passage de Loulou a modifié dans sa vision des choses, comment elle a réparé certaines parties intérieures des relations de ce garçon tellement blessé qu’il a toujours choisi la fuite plutôt que l’engagement. On découvre aussi, de façon simultanée au personnage, à quoi il est destiné. Nous partageons sa passion pour Shakespeare, dont on évoque de nombreuses œuvres, sur lesquelles l’auteure porte ses propres réflexions, ce qui est très intéressant. Je le dis et je le répète, mais les romans de Gayle Forman sont plus que de simples œuvres de fiction, ils nous permettent de grandir, d’évoluer, de développer des armes pour pouvoir affronter nos peines, et par dessus tout, ils nous éduquent car Gayle Forman a une sacrée culture générale ! Musiques, littératures, spectacles vivants, voyages, langues… Elle nous fait découvrir toutes ces choses de la vie, que l’on peut considérer insignifiantes et qui, pourtant, en font son caractère magique.

Par contre, ne vous attendez pas à voir Loulou dans le roman, ce n’est pas un spoiler, ne vous inquiétez pas ! C’est juste que cette suite en est une sans vraiment l’être ! En fait, si vous vous souvenez du tome 1, un an s’écoule durant lequel Allyson vit sa vie et cherche Willem ? eh bien, ici, il s’agit de cette année du point de vue de Willem. Du coup, le roman s’achève au même point de fin que le premier tome. Ça en a frustré plus d’un, si l’on regarde les commentaires des lecteurs en VO. Personnellement, je m’y attendais, parce qu’au final il fallait que l’on apprenne à aimer les personnages eux-mêmes avant de les aimer en tant que couple. Et puis, j’ai trouvé ce voyage tellement touchant.

Dans ce tome, Willem part à la découverte de lui-même, il change peu à peu par l’influence des gens qu’ils rencontrent, par son entourage qui le pousse à prendre des décisions. Pour cela, j’ai vraiment accroché avec deux personnages : Brooje et Kate. Ils poussent Willem au-delà de ses limites, et cela lui est tout le temps salutaire. Puis, bien sûr, découvrir Yael, et Bram par procuration, c’était juste magique. Cette mère si… originale. Que l’on ne comprend pas tout de suite, mais à laquelle on finit par s’attacher, et qui m’a arrachée de nombreuses larmes ! C’est un personnage poétique, qui vit profondément, intensément, qui aime son fils mais qui ne sait comment le lui dire, et cela rend leur relation juste magnifique. C’est un de ces personnages qui vous marquent. Du moins, ça a été le cas pour moi.

Personnellement, je n’ai ressenti aucun temps mort dans l’ouvrage. Mais je crois qu’il ne faut pas chercher l’action constamment dans les livres, et surtout pas dans ceux de Gayle Forman, ces personnages se construisent peu à peu et cela prend du temps. Aussi, si vous cherchez un roman mouvementé, passez votre chemin. Mais si vous voulez vous embarquer dans une jolie aventure, une quête spirituelle, découvrir des personnages auxquels vous vous attacherez et partagez les passions de ceux-ci alors je vous recommande très vivement cette trilogie ! La trilogie s’achève sur une nouvelle intitulée Pour une nuit avec toi.

Publicités

2 commentaires sur “Pour un an avec toi de Gayle Forman.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s