Coups de coeur !·Jeunesse

ALE 2100 tome 1 de Sophie G Winner.

Aujourd’hui, je vous présente un roman différent. Disponible sous la forme numérique, je ne le connaissais pas du tout avant que son auteure ne me contacte. ALE 2100, c’est tout un univers et je vous invite à visiter le site du roman ici, vous pourrez y découvrir les premiers chapitres du roman gratuitement et vous faire une première idée de Lola, de l’auteure et des engagements du roman. Je trouve le site très bien fait, on a un très bel avant-goût de la magie visuelle du monde d’ALE. Comme je l’ai dit, je ne connaissais pas du tout mais je me suis laissée embarquer dans cette aventure.

Nous sommes en 2025. On suit Lola, dix-neuf ans, étudiante Bruxelloise. Son père est parti lorsqu’elle était plus jeune et elle rêve de le retrouver, même si elle adore sa famille recomposée. Geek pour le plaisir, elle joue accompagnée de son camarade Eo et c’est tout naturellement qu’il l’invite à tester un jeu en avant-première. Clause de confidentialité, horaires à respecter, jolie récompense en fin de jeu : de quoi tenter Lola. Le jeu est innovant, performant, elle se laisse embarquer dans cette réalité qui représente la Terre en 2100 ; Alternative Life Experience va lui faire comprendre à quel point nos comportements actuels auront des conséquences terribles sur notre environnement à long terme. Au-delà de la rendre plus mâture, le jeu lui permettra de rencontrer un personnage intrigant et Lola, courageuse aventurière, mènera de front et jusqu’au bout, une quête qui changera sa vie.

N’ayez pas peur. Je ne suis pas une gameuse et pourtant, ce ne fut pas un problème. Le personnage principal est une geekette, cela ne la définit pas. Les termes spécifiques, les techniques, les us et coutumes sont très bien expliqués ; si bien qu’initiés ou non-connaisseurs s’y retrouvent. Les descriptions ajoutent un réalisme qui donne au roman un caractère visuel, il est facile de se représenter les paysages que traversent les personnages.  Dans ALE, des équipes s’affrontent pour gagner une somme conséquente, trois personnes par équipe, devant jouer ensemble pour pouvoir réussir les missions. Lola se retrouve donc dans une équipe avec Eo et un troisième, plus mystérieux, nommé l’Émissaire. Evoluant mission après mission, ils se rapprochent, découvrant ensemble une version pessimiste de demain. Ce sont des moments émouvants pour le lecteur, puisque le monde que nous connaissons en est impacté et que, comme Lola, nous n’y sommes pas indifférents. C’est l’occasion de s’attacher à ces personnages qui forment l’entourage de Lola qui, par la technologie exceptionnelle du jeu, se retrouve complètement immergée dans celui-ci. En tant que lecteur, on se retrouve autant impliqués que Lola et autant attirés par ce jeu. Quand on pose le roman, on le garde dans le coin de notre tête et on est obligés de se dépêcher de se libérer pour continuer.

Lola est pleine de vie, déterminée, passionnée, elle vit les choses en profondeur, rêveuse et assoiffée de découverte, tout en restant lucide et sérieuse quant à son cursus scolaire. Avec une grande répartie, elle donne à ce roman un côté humoristique qui soulage, le futur qu’envisage ALE étant assez sombre, ça contrebalance. De plus, elle rompt avec la tradition des héroïnes en suspens, celle qui attende le garçon pour agir, celle qui n’ont pas de but jusqu’à l’avoir rencontré. Elle prend les choses en main, elle est la seule fille de l’équipe mais elle se montre la plus courageuse. C’est la fille que l’on rêve d’être, qui est indépendante, entrepreneuse et qui s’assume sans se prendre la tête.

Je me suis attachée à tous les autres personnages. Ils sont tous travaillés bien que certains aient plus d’impact que d’autres sur l’histoire. Même la mère de Lola, qui pourtant est envahissante, un peu vieux-jeu et oublie que sa fille a dix-neuf et non plus six… Seul Lucas m’a posé un problème, très hypocrite, très égoïste, plus apte à recevoir qu’à donner, il se donne des allures de mec parfait. Rien à voir avec Valens, ce garçon qu’elle rencontre dans le jeu et auquel elle finira par tant s’attacher. Leur relation est absolument géniale à suivre, l’auteure instaure une tension lorsqu’ils sont en présence l’un de l’autre, on devient vite accro à ces moments. Valens est entouré de ce mystère qu’apporte son immatérialité (c’est un personnage qu’elle découvre dans le jeu). Il est attentionné, respectueux, il la laisse être elle-même, l’aime pour son caractère, ne tente pas de la changer (n’est-ce pas Lucas) ; et permet aussi au roman de se situer à la frontière entre Young Adult et New-adult. Je commence à être lassée de la pudeur des romans YA et ici, on découvre une vraie relation, sans tomber dans la radicalité d’un livre érotique, en conservant le talent d’écriture, la notion d’amour et d’attirance physique et sexuelle et le respect mutuel (c’est-à-dire pas un homme manié par ses pulsions et pas une femme esclave des siennes).

L’auteure a donc réussi à rendre tout son petit monde intéressant, même Valérie est touchante, une amie de Lola, qui pourtant n’intervient pas énormément dans le roman. Et le père de Lola, bien qu’absent, demeure un personnage auquel on s’attache de par sa correspondance émouvante avec sa fille. Celui qui m’a assurément le plus touchée est Eo, bien sûr, j’en ai versé quelques larmes, ce personnage si amusant et fier de lui dans le jeu et qui, dans la vie réelle, est quelqu’un de sensible, de fidèle et d’humble.

Il y a énormément d’intrigues secondaires, j’ai lu le roman sous format PDF, je ne me rends pas forcément compte de la masse mais on a le sentiment de ne pas être pris pour des poires. On ressort de certains romans déçus par le peu d’actions, d’aventures vécues. Ce roman est dense, l’action est omniprésente et le rythme s’accorde à cela. Les passages de connections à ALE nous tiennent hors d’haleine mais tout ce qui compose la vie de Lola aussi, on est autant crevés qu’elle lorsqu’elle s’occupe de ses frères jumeaux, ou qu’elle se rend à la gym. Le tout s’accélère, s’intensifie au fur et à mesure que l’intrigue autour du jeu évoluePlus on avance dans le roman, moins on est à même de le mettre en pause car les choses se complexifient, ont des conséquences, si bien qu’on se retrouve avec une histoire imposante, qui tient la route du début à la fin et qui s’ouvre à tous les goûts : romance, action, amitié, histoires humaines, réflexions profondes et anticipation !

J’oublie pleins de choses, c’est lié au fait que le roman est si dense. La fin vous brise le cœur ! Et dire que la suite est en cours d’écriture. Je ne sais pas comment je vais faire pour attendre et rester saine d’esprit ! Je remercie une dernière fois l’auteure pour m’avoir fait découvrir cette histoire qui mérite d’être lue, dévorée comme il se doit !

Pour la faire courte :
– Des personnages pleins de vie, auxquels on s’attache énormément, dont on admire la capacité de réflexion, leur engagement.
– Des descriptions à couper le souffle, un voyage autour du monde grâce à ce petit livre.
– Une intrigue hors d’haleine, une fin insoutenable.
– Un personnage masculin irrésistible.
– Une auteure tellement accessible, soucieuse et dont tout le travail est réfléchi, fait avec minutie.

À noter : ALE est désormais disponible en papier !
Publicités

Un commentaire sur “ALE 2100 tome 1 de Sophie G Winner.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s