Jeunesse

Au bord de la tombe (La chasseuse de la nuit #1) de Jeaniene Frost.

Il y a des sagas incontournables, Mercy Thompson, Anita Blake, Kate Daniels… Celle qui vient ensuite à mon esprit, c’est Cat&Bones, La chasseuse de la nuit, or je ne l’avais toujours pas lue ! C’est peut-être que je plaçais trop d’espérance en ce livre… Quoi qu’il en soit, j’en ressors plutôt déçue.

Cat est étudiante, elle vit avec sa mère chez ses grand-parents, et à la rentrée, prend son appartement pour la fac. Seulement, elle est différente. Mi-humaine, mi-vampire, Cat a un passé plutôt lourd et elle tente de noyer sa culpabilité dans l’extermination des vampires. Tous les week-end, c’est son hobbie. Un problème se pose lorsqu’elle rencontre Bones, un vampire qui voit clair dans son jeu et sous menace, lui propose un marché des plus dangereux : il l’entraîne à les tuer plus efficacement et elle l’aide à tuer ceux que lui a besoin de voir éliminer, car ce mystérieux vampire n’est autre qu’un chasseur de primes. Les ennuis n’ont pas fini de leur courir après.

Ici, on est dans la pure bit-lit. Les vampires sont des sauvages avec les humains, mais ils ne résistent pas aux jolies filles, si vous voyez ce que je veux dire ! C’est donc ainsi que Cat les attire pour commettre ses fameux meurtres. On a donc une vision plutôt clichée du vampire, du déjà-vu qui me lasse mais les seuls vampires que je puisse voir en peinture sont ceux de Deborah Harkness ! Bref, ça commençait mal.

Le principal problème, c’est que l’histoire va trop vite. Tout s’enchaîne à une vitesse qui ne permet pas à de vrais liens de s’établir, tout est grossi, exagéré, ce qui fait qu’on lève trop souvent les yeux aux ciels. C’est du simple qui n’est pas efficace parce que pré-vendu. Une plume banale, une intrigue intéressante, mais des personnages lourds, dans la provocation constante mais maladroite. La mère de Cat est insupportable, Cat est niaise et Bones pas vraiment intéressant.

En revanche, l’intrigue, elle, est géniale. L’auteure a su créer un vrai méchant, développer tout un réseau autour de lui, les scènes de confrontations sont très bien menées. Au bout du compte, l’intrigue prenant de plus en plus de place dans le roman, on finit par être embarqué dans l’histoire pour en connaître le dénouement. Bien sûr, ce ne serait pas un livre contemporain s’il ne s’achevait pas sur un excellent cliff-hanger qui vous fait vous mordre la langue de frustration, n’est-ce pas !

Donc, un roman en demi-teinte, une super intrigue, mais des personnages et une narration pas top. Le tout ressemble à un premier roman non-corrigé. C’est un peu bancal et bâclé.

Publicités

Un commentaire sur “Au bord de la tombe (La chasseuse de la nuit #1) de Jeaniene Frost.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s