Jeunesse

Soeurs sorcières (Les chroniques des sorcières Cahill tome 1) de Jessica Spotswood.

Dans la littérature fantastique, j’ai deux types de personnages préférés : les loups-garous et les sorcières. Depuis quelques temps sur Booktube on parlait beaucoup de Born wicked, mais c’est durant mon stage en librairie en Octobre que j’ai réalisé qu’il avait déjà été publié en français. Il a patienté dans ma PAL un petit moment, mais je l’en ai sorti il y a quelques jours. Si j’ai quelques petits points qui m’ont dérangé, j’ai aimé ce premier tome dans l’ensemble. Sur une autre note, je suis étonnée de la beauté de la couverture quand on voit ce qu’a subi la trilogie Divergent chez Nathan.

Nous suivons Cate Cahill, une jeune fille qui va sur ses 17 ans et qui vit avec ses deux sœurs, dont elle a la charge depuis la mort de sa mère et la transformation de son père en chagrin ambulant. L’histoire prend place à l’aube du XIXe siècle. Cate vit dans une ville de la Nouvelle-Angleterre où l’ordre religieux des Frères a chassé la dominance des sorcières. Désormais, les femmes sont traitées comme des poupées qui doivent à tout prix être abêties afin de ne pas devenir dangereuses. Or, ses deux sœurs et elle-même sont sorcières ; il lui faut donc être plus prudente que jamais.

C’est un roman historique plutôt tourné vers la jeunesse, qui se lit très rapidement. Cate est un personnage très agréable à suivre car elle est indécise, faillible et n’a pas beaucoup confiance en elle. Elle est intelligente, curieuse et passionnée. Elle n’est pas superficielle et sa condition de femme l’étouffe, de par son âme aventureuse et son amour de la vie. Elle a la responsabilité de ses deux sœurs Maura et Tess. Si je me suis attachée au personnage de Tess, érudite précoce et cadette respectueuse ; j’ai trouvé Maura particulièrement insupportable. Autour d’elles gravitent de nombreux personnages secondaires puisque les Cahill disposent de serviteurs ; pourtant chacun trouvera sa place dans l’intrigue au final.

Pour son 17e anniversaire, Cate sera confrontée à la cérémonie d’intention où elle devra annoncer ses fiançailles ou son entrée chez les Sœurs. La jeune femme a un soupirant… Mais on comprend vite que ça ne sera pas aussi simple (et il ne m’était vraiment pas sympathique ce petit Paul). En effet, il devient de plus en plus difficile de cacher les pouvoirs de ses sœurs et Cate prend conscience que quelque chose de plus vaste et de plus dangereux risque de bouleverser leur vie ; d’autant que Mr Cahill a engagé une nouvelle gouvernante dont les agissements soulèvent des questions chez la jeune fille.

Cette chasse aux sorcières est prenante et l’on s’attache et l’on s’inquiète pour ces trois sœurs, en suivant les rebondissements qui surviennent dans l’histoire. Pourtant, j’ai vraiment eu du mal avec cette société où les femmes sont tellement opprimées parce qu’au fond, même au XXIe siècle, on sait bien que ça existe toujours dans certains pays et il n’y a pas cette protection, ce réconfort en se disant que ce n’est que de la fiction parce que rien n’est jamais acquis et parce que fermer les yeux ne fait pas disparaître la réalité de la condition de la femme dans certains pays.

Les choses s’accélèrent et les menaces redoublent, mais j’ai trouvé que ce roman était surtout une introduction, c’est vraiment le point négatif ; surtout que la fin nous laisse vraiment pantois et nous voulons plus ! J’ai hâte de découvrir plus avant l’histoire et l’évolution de Cate, j’ai envie de la voir pratiquer la magie puisque tout est si interdit qu’elle n’en a pas l’occasion et je suis curieuse de voir si sa vie sentimentale va se développer ou pas dans le tome deux. Je me suis vraiment attachée à elle, c’est un personnage responsable, adulte et qui mesure les conséquences de ses actes. En revanche, je lirai la suite en anglais, je pense que ça mettra un peu à distance l’aspect jeunesse du roman.

C’est donc un premier tome d’une trilogie que je recommande à ceux qui aiment les romans fantastiques jeunesses, pas trop prise de tête et qui se lisent très vite ; ce n’est pas un coup de cœur, mais je pense que le tome deux peut apporter beaucoup à l’histoire.

Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s