Jeunesse

Fin de partie (Vampire City 6) de Rachel Caine.

Dans ce tome, pas de rappel sur ce qu’il s’est passé dans les précédents, ça rend la reprise un peu difficile, surtout si on a lu le tome 5 il y a un petit moment déjà. Mais on rentre quand même avec une certaine facilité dans l’histoire : Morganville, c’est toujours des embrouilles, de toute manière. C’est une chouette lecture pour ce tome-ci !
Bishop a pris le contrôle de la ville et Michael et Claire ont dû lui jurer allégeance, tandis que Shane est en prison. Amélie a disparu et ça, ça crée une panique pas croyable. Être simplement humain dans une telle ville n’a rien de facile… Au final Morganville devient la ville du chaos.
Dans ce tome, c’est Myrnin qui est sur le devant de la scène, et j’ai adoré. C’est un personnage entier : il a ses convictions et il n’en démord pas. Il est un peu fou sur les bords, mais ça le rend carrément plus intéressant que les autres. J’aime beaucoup sa dévotion pour Amélie, et ses ruses pour survivre. C’est juste un de mes personnages préférés, avec Michael également, bien sûr. On découvre notamment Ada, sa création, un peu plus qu’une simple machine, qui contribue à montrer l’étendue de l’imagination de Rachel Caine.
Claire fête ses 17 ans et sa relation avec Shane évolue sensiblement. Dans ce tome, ils sont très touchants, ils apprennent à se découvrir, doucement, avec maladresse ce qui rend le tout très mignon. Ils se créent, au milieu de ce chaos, une petite bulle à eux. Shane est d’ailleurs plus caustique que jamais. Il me fait clairement penser à Joanne dans l’autre saga de l’auteure, avec cet humour sarcastique qui tombe toujours au bon moment. Le seul problème c’est que ces deux personnages ne semblent jamais devenir adultes, réalistes, ou cesser d’être fleur bleue dégoulinante.
Le style est efficace, direct, simpliste et on ne s’attarde pas sur une quelconque plume. Le tout devient problématique dans les dialogues : pour les scènes d’amour, c’est insupportablement niais ; pour les autres scènes, c’est tantôt sacrément superflus, tantôt pas du tout naturel…
J’ai bien aimé ce tome dans l’ensemble, beaucoup d’action et relativement émouvant quand même. Je trouvais que ce tome en aurait fait une belle saga jeunesse, qui se serait achevée sur une note mignonne avec le couple que forme Shane et Claire, et les étapes importantes qu’ils franchissent dans ce tome. Mais! oups, il y a encore 9 tomes… Oui, abusé, un peu, je pense pareil.
Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s