Jeunesse

The darkest part of the forest d’Holly Black.

//platform.twitter.com/widgets.js

Cela faisait un petit moment que ce livre apparaissait sur les chaînes booktube anglophones, or j’avais adoré Eleanor d’Holly Black, et j’avais très envie de lire autre chose d’elle. Lors de mon voyage à Londres, j’ai trouvé l’édition harback du livre, publié chez Indigo, et en plus d’être un sublime livre-objet, ce fut une lecture géniale !

Dans la ville de Fairfold, où vivent Hazel et son frère Ben, les humains cohabitent avec le peuple des fées et il est normal d’assister à certaines disparitions étranges, ou encore des échanges d’enfants. La forêt qui abrite ce peuple est un endroit où beaucoup de jeunes vont faire la fête, notamment autour de l’étrange cercueil de verre où repose un un être de ce peuple, un jeune homme avec des cornes sur la tête, endormi par un sortilège. Alors qu’un monstre terrifie la ville, le jeune homme est miraculeusement sorti de son étrange sommeil ; et Hazel est rappelée à ses promesses.

C’est ma première lecture d’Holly Black en anglais, et je n’ai éprouvé aucune difficulté, pourtant son univers est riche de fantaisies. J’aime son écriture, humoristique, pleine de sous-entendus, tout en gardant une atmosphère inquiétante, où tout peut advenir.

Children can have a cruel, absolute sense of justice. Children can kill monsters and feel quite proud of themselves. Even a girl who carries spiders outside instead of stepping on them, a girl who once fed a tiny fox kit with an eyedropper every two hours until wildlife could come and pick it up – that same girl can kill and be ready to do it again.

J’aime sa manière de concevoir un personnage : quelqu’un de simple, souvent drôle ou un peu décalé du moins, à qui l’on peut s’identifier. Mais aussi leur diversité : Ben est homosexuel, Jack, son meilleur ami, est un faë noir de peau, J’ai également beaucoup aimé la richesse du livre et de l’univers de cette ville de Fairfold, tout en donnant au lecteur un livre complet : c’est-à-dire, pas une série avec deux millions de tomes. Ce livre se suffit à lui-même, il se lit vite mais on s’est bien évadés !

Les personnages de Holly Black ont des interactions sociales touchantes, par exemple le tandem que forment Hazel et Ben est tellement touchants. Deux frère et soeur aussi proches, aussi complices, c’est aussi ce qui fait que le roman est jeunesse, mais cela reste une raison de faire sourire le lecteur. D’autant que j’ai adoré Ben, le grand-frère qui rêve du grand amour, qui se sent très responsable de sa soeur mais qui est aussi fou qu’elle au fond. Hazel, elle, est un personnage que l’on se plait vraiment à suivre, elle est drôle, un peu perdue, elle passe dans le monde sans vraiment être touchée par lui ; puis elle se prend de coeur pour une cause et elle y donne tout son être et c’est quelque chose que l’on peut admirer. Autour d’eux gravitent quantité de personnages secondaires, notamment leurs parents qui sont de très mauvais parents.

Mais ce à quoi Holly Black reste la plus forte est l’intrigue : là où l’on croyait être amené par l’auteur, un nouvel évènement surgit et une intrigue se noue dans l’intrigue, ce qui fait que l’on ne peut plus lâcher le livre, au final.

J’ai refermé ce livre avec le sentiment d’avoir vécu une aventure, le sourire au livre et des créatures étranges dans la tête. Je le recommande vivement et à tout le monde. J’ai très hâte de lire The coldest girl in Coldtown de l’auteure, le dernier d’elle que j’ai dans ma pile à lire et qui parle évidemment de vampires.

Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s