In my mailbox

In my mailbox • 34.

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris en France par Lire ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres, ainsi que les livres achetés ou empruntés, en format papier ou ebook.

The life of Charlotte Brontë d’Elizabeth Gaskell.

Elizabeth Gaskell’s biography of her close friend Charlotte Brontë was published in 1857 to immediate popular acclaim, and remains the most significant study of the enigmatic author who gave Jane Eyre the subtitle An Autobiography. It recounts Charlotte Brontë’s life from her isolated childhood, through her years as a writer who had ‘foreseen the single life’ for herself, to her marriage at thirty-eight and death less than a year later. The resulting work – the first full-length biography of a woman novelist by a woman novelist – explored the nature of Charlotte’s genius and almost single-handedly created the Brontë myth.

La dame en blanc de Wilkie Collins.

Walter Hartright, professeur de dessin, porte secours une nuit à une mystérieuse « dame en blanc » qui apparait soudainement à sa suite sur une route déserte. La jeune femme terrifiée lui tient des propos confus mais au cours de cet échange, il apprend avec stupeur qu’elle connait une demeure du Cumberland , « Limmeridge House », où il doit justement se rendre le lendemain afin d’y enseigner l’aquarelle pendant quelques mois à deux jeunes filles de bonne famille.

Docteur Faust de Christopher Marlowe (édition bilingue).

Marlowe est un écrivain aussi mystérieux que sulfureux, un héros noir des lettres anglaises, à l’instar de son personnage, le docteur Faust, dont la tragédie inaugure l’un des grands mythes de l’ère moderne, repris par Goethe, Thomas Mann et d’autres encore. Né la même année que Shakespeare, connaît une carrière bien plus fulgurante : mort à vingt-neuf ans dans des conditions troubles, il compose en sept ans sept pièces de théâtre qui créeront la stupeur sur la scène des théâtres publics de Londres. Le Docteur Faust est une oeuvre à part, complexe et ambiguë. Son héros, un intellectuel doublé d’un homme d’action, signe un pacte avec le diable qui le conduit à la damnation. Ambitieux, Faust n’hésite pas à transgresser, les limites de la condition ordinaire, mais il incarne aussi l’homme qui doute : c’est un rebelle qui clame Son athéisme et sa différence dans un monde de conventions et de calculs hypocrites.

La tragédie de Richard III de William Shakespeare
(édition bilingue).

« Ma conscience a mille langues, et chaque langue raconte une histoire, et chaque histoire me condamne comme scélérat. Le parjure, le parjure, au plus haut degré, le meurtre, le meurtre cruel, au plus atroce degré, tous les crimes, poussés au suprême degré, se pressent à la barre criant tous Coupable ! coupable ! » Ô roi criminel, maître des cruautés et des traîtrises, la démesure de ton ambition t’a fait commettre les pires violences. Souviens-toi de tes victimes, le roi Henry VI, Clarence, son frère, les deux jeunes innocents exécutés dans la tour de Londres, Buckingham et tant d’autres, crains leur vengeance, car après le crime vient le châtiment, Marguerite l’a prédit…

Les vagues de Virginia Woolf.

Six personnes, trois hommes et trois femmes, se quittent au sortir du collège et se retrouvent à différentes étapes de leur vie, sans jamais véritablement se rencontrer. Perceval, dont la figure mystérieuse se précise au fil des pages, constitue le lien qui les rattache progressivement l’un à l’autre. Dans ce récit ponctué par la course du soleil, le flux et le reflux des vagues, Virginia Woolf suit les cheminements tortueux de la pensée humaine. Imposant un rythme qui conduit parfois au vertige, elle donne une stupéfiante démonstration de la solitude de l’être, ses illusions et désillusions, sa tendresse et sa cruauté.

Home de Toni Morrison (en VO : pour les cours).

La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s’exprime aussi bien physiquement que par des crises d’angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d’amour, de rancœur pour cette ville qu’il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis le pousse à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d’aider sa soeur à faire de même.

The ballad of the sad café and other stories de
Carson McCullers (en VO : pour les cours).
Un recueil de nouvelles. Un besoin effréné d’amour, l’obsession de cette musique à travers laquelle les êtres croient se réconcilier avec eux-mêmes. Et l’on est frappé surtout par la recherche tenace de contacts humains, réduits aux rencontres de hasard dans les petits bars où l’alcool réchauffe le corps et l’âme, efface la douleur du monde et rend Dieu superflu… Bref soulagement puisque la solitude revient. Cette solitude que chacune des créatures de l’auteure cherchent à fuir mais qu’elles finissent toutes par choisir, comme un privilège ou un moindre mal. Il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes.

La ballade du café triste
– Wunderkind
– Le jockey
– Mme Zilensky et le roi de Finlande
– Celui qui passe
– Un problème familial
– Une pierre, un arbre, un nuage

La trilogie de la Brume t. 3 : Les lumières de septembre
de Carlos Ruiz Zafón.
1937. La mort de son mari l’ayant laissée sans revenus, Simone Sauvelle accepte de quitter Paris pour occuper un emploi de secrétaire particulière en Normandie. Lazare Jann, son employeur, est un génial inventeur de jouets. Il vit dans une immense propriété en compagnie de sa femme, très malade, qui n’a pas quitté son lit depuis vingt ans. Passionnément amoureux d’elle, il la soigne à domicile. Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, sont immédiatement séduits par la grande gentillesse de Lazarus.
Publicités

12 commentaires sur “In my mailbox • 34.

  1. J'adore ce rendez-vous, il crée de véritables tentations, et c'est l'occasion de découvrir de nouveaux titres 🙂 Si tu choisis de le faire, n'oublie pas de mettre le lien de ton article sur le site Lire ou mourir, pour que les gens puissent te retrouver 🙂

    J'aime

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s