Illustrations

L’amoureux de Rebecca Dautremer.

L’amoureux, c’est l’album avec lequel j’ai découvert Rebecca Dautrermer en 2013 lors de mon stage en médiathèque. Il existe en grand format chez les éditions Gauthier Languereau à 12€, et la version poche dans la collection Les Petits Gauthiers, à 5,20€ : je le recommande en grand format, pour mieux apprécier les illustrations. À noter que dans cet album, Rebecca dautremer est l’illustratrice, évidemment, mais également l’auteure.

Ernest, un camarade de classe de Salomé, ne cesse de l’ennuyer et elle finit par en parler à sa mère, qui rigole en lui disant qu’il est amoureux d’elle. Mais Salomé est une petite fille… Un amoureux, c’est un concept compliqué : qu’est-ce que ça veut dire ? Quel est ce drôle de mot ? L’amoureux, la moureux ? Elle ne sait pas trop. Alors, avec sa classe, ils s’interrogent.

Je pense l’avoir assez laisser entendre dans mes chroniques : j’aime les ouvrages jeunesses qui suggèrent plutôt que montrer. Cet album, c’est un tourbillon, qui nous emporte dans l’esprit farfelu et innocent des enfants, où naissent mille et une questions et théories. C’est parfois juste, parfois touchant, parfois rocambolesque, toujours plein d’imagination. Et la typographie, la mise en page s’y accordent : les mots s’envolent, se déforment, grossissent ou se font tous petits.

Le monde de Rebecca Dautremer se peint de rouges et de roses, jamais au singulier. Toujours doux, pourtant. Les adultes sont immenses, gros, décalés. Les enfants, eux, sont représentés tous petits, noyés dans cet océan de questions et d’amour. Dur de s’en dépatouiller.

Avec cet album, le lecteur retombe forcément en enfance, et dès tout petit, l’enfant pourra le découvrir tout seul. Une chose sûre : petits et grands riront, rêveront et réfléchiront. Après tout, un amoureux, l’âge ne nous apprend pas à savoir ce que c’est…

Emilie a ri parce qu’il faut s’embrasser quand on est amoureux !
« Se donner la main !
– Amoureux, c’est pour faire les bébés !
– Oouuh ! Ouuuh !
– Il ne faudrait pas être tout nu, par hasard, pour faire l’amoureux ? » a suggéré Salomé.

Avouez, vous avez ri !
Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s