Illustrations

Le Boréal-Express de Chris Van Allsburg.

Vous vous souvenez sûrement du coup de cœur que j’avais eu lors de ma découverte de cet auteur-illustrateur avec son album Les Mystères d’Harry Burdick, pour le compte duquel s’étaient réunis 14 auteurs pour écrire des nouvelles autour de l’univers des illustrations dans Les chroniques d’Harry Burdick. Eh bien, me revoilà avec son album le plus connu et son œuvre la magique à mes yeux.
J’espère de tout cœur que vous connaissez le film d’animation Le pôle express (vf), Le boréal express (Canada) ou The polar express (vo) de Robert Zemeckis. Parce que c’est mon film préféré. Oui, oui, il y en a bien un qui dépasse Le château ambulant, mais un seul. Bref, si vous l’ignoriez, je vous apprends quelque chose : Chris Van Allsburg, suite à la parution de son album éponyme, a participé à la réalisation du film d’animation, et c’est pour cela qu’il est aussi génial.
L’album, lui, retrouve les mêmes dessins doux et une ambiance toute particulière de fête, de chaleur dont se caractérise le film du coup, avec un narrateur dont on sent plus la portée rétrospective par contre, mais que l’on se plait toujours autant à suivre. Paru chez L’École des Loisirs, évidemment (je vous ai déjà dit que j’adorais cette maison d’édition, pas vrai !!), c’est un tout petit fascicule si on prend la version poche qui ne coûte que 5 petits euros et c’est un vrai plaisir, avec assez de texte pour constituer une lecture de coucher par les parents, ou pour occuper l’enfant plus grand, dans la journée. Et si vous êtes grands et que vous aimez rêver, ne vous inquiétez pas, je plaide aussi coupable !

Nous partons donc pour l’Amérique des années 1950, le soir de Noël, un train vient chercher le héros et l’emmène en compagnie d’autres enfants vers le Pôle-Nord. Le voyage est toute une aventure, embûches, rebondissements, liens d’amitié et même contrôle des billets ! Arrivés au Pôle-Nord, la question est cruciale : si tu n’entends pas les cloches, tu ne crois pas au Père Noël et c’est là toute la réflexion de cet album désormais classique dans la littérature jeunesse et paru en 1986.

À noter que cet album et le film ont été novelisé en un roman de 163 pages par Eilen Weiss (qui n’en est pas à son premier essai elle novelisa notamment Shrek et Chicken), la traductrice du roman est Agnès Desarthe.

Publicités

Un commentaire sur “Le Boréal-Express de Chris Van Allsburg.

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s