Littérature Anglophone·Lus en anglais

Night Broken – La faille dans la nuit (Mercy Thompson 8) de Patricia Briggs.

Mercy Thompson 8, la faille dans la nuit de Patricia Briggs

I’m so behind with the blog. For example, I read this book so long ago and I’m only writing the review now, when I’m in the process of finishing the 10th tome of the saga. Since I re-read the whole saga before reading a new tome, I came to the conclusion that Night Broken is the one I enjoyed the less because of a specific character.

J’ai tellement de retard sur le blog que j’écris cette chronique alors que je lis le tome 10 de la série, Silence Fallen. Concernant La faille dans la nuit et puisque je relis toute la saga avant de lire un nouveau tome, je dirais que c’est celui que j’ai le moins apprécié, en cause, un certain personnage.

With this book, we finally get to meet the real monster of this world: Christy, Adam’s ex wife. A human monster. She’s manipulative, she’s the most egocentric person you’ve ever met and she does not hesitate to make people feel guilty, shaming them for who they are. Well, we already knew she was a bitch when she kept leaving teen Jesse alone to go flirt with her umpteenth boyfriend… But here, the whole plot starts when she calls Adam (and Mercy answers, which is delightful) asking for help and to give her refuge. A man is harassing her, he has already killed people and caused great damages. Mercy has no choice but to welcome her, even more so that, according to the pack, Christy is still part of them but Christy is not the grateful kind. She answers Adam’s phone when Mercy calls (without him knowing), she invades the kitchen, she manipulates everyone in order to raise tensions against Mercy and the females of the pack stand with her. She also keeps reminding Adam that he is a monster and that she had to go bear with that all the years she spent by his side, while trying to get him back at the same time (a bitch, I told you). Jesse is torn between her two mothers. All of this happens when, in fact, Mercy is fighting to protect Christy. She represses her resentment and she agrees to go after the man that harasses her rival, a man that ends up being a powerful fae, obviously.

Avec ce tome, on rencontre enfin la véritable antagoniste de cette histoire : l’ex-femme d’Adam, Christy. Un monstre humain. Manipulatrice, égocentrique, qui n’hésite pas à culpabiliser autrui, à les blâmer pour ce qu’ils sont. Enfin, on savait déjà que c’était une sacrée conne (je n’ai pas d’autres mots) quand elle s’offrait des escapades amoureuses en abandonnant sa fille adolescente seule chez elle durant des jours sans ressource… Ici, l’intrigue est déclenchée lorsqu’elle appelle sur le fixe d’Adam et que Mercy répond (délicieux moment de victoire). Elle est harcelée par un homme, qui a déjà laissé des cadavres derrière lui dans sa tentative de la retrouver et elle demande la protection de la meute. Mercy est au pied du mur, elle n’a d’autre choix que d’accepter, d’autant qu’on lui fait sentir que Christy fait toujours partie de la meute. Le problème, c’est que Christy n’est pas du genre reconnaissante : elle envahit la cuisine, elle monte toute la meute contre Mercy, elle répond au téléphone d’Adam sans reporter les appels de Mercy et les femmes de la meute la soutiennent. Elle n’a également de cesse de rappeler à Adam sa condition de monstre et de se plaindre d’avoir eu à subir ça tout le temps que dura leur relation, tout en cherchant à le récupérer (oui, une sacrée conne, je vous l’ai dit). Evidemment, elle fait tout cela alors que Mercy se bat pour la sauver puisque, bien entendu, Christy n’a rien trouvé de mieux à faire que de séduire un fae et de s’enfuir après coup, d’où les cadavres.

The plot was very interesting. As always, the world-building is fascinating and everything that refers to the fae passionates me and so, I really enjoyed this new villain. The plot gets even more complicated when Mercy is asked to give the walking stick back by one of the most powerful fae, that we know from the spin-off, Beauclaire. I liked discovering more about this character. Everything gets tricky when Mercy has to admit that she gave it to her father, Coyote and well, how do you contact such a person? Coyote is fascinating, he is the most complex character of the saga and we never really get him. He’s of great help at the end of the book… Nevertheless, to get the whole picture of what happened at the end, I think you have to read Shifting Shadows, where we get to see a passage between Coyote and Adam.

L’intrigue était haletante évidemment. Comme toujours, la complexité de cet univers est fascinante et tout ce qui a trait aux faes me fascine, on en apprend tellement et cet antagoniste était plutôt cool ! De plus, l’intrigue se complexifie lorsque, parallèlement à tout cela, l’un des faes les plus puissants, Beauclaire, que l’on connait du spin-off, Alpha & Oméga, demande à Mercy de lui rendre la canne, canne qu’elle doit avouer avoir donné à son père, Coyotte. Or, comment contacter Coyotte? Ce personnage est fascinant, c’est assurément le plus travaillé de la saga et on ne le cerne jamais vraiment… Ici, il est d’une grande aide, surtout à la fin du tome ; une petite précision cependant : il faut lire les nouvelles de Shifting Shadows pour bien comprendre la gravité de la situation dans laquelle se trouve Mercy à la fin de Night Broken, puisqu’on voit ces passages-là avec les informations qu’apporte Adam.

However, what made me enjoy the book less than the other tomes, is the fact that Mercy is put in a corner. Most of the pack is against her, standing for Christy ; plus, since Adam is so snowed under with everything that happens, he is kind of distant and does not prevent Christy from creating conflicts. Since we all know Mercy’s luck, she indeed ends up in a very bad place and yet, on her hospital’s bed, Christy still tries to get rid of her. What makes me so angry is that she’s not punished, at least not enough compared to all the wrong she did. I felt really frustrated by everyone. Well, those are only my own feelings, Mercy is not resentful of Adam… But yeah, to this extent, I was a bit disappointed.

Cependant, ce qui m’a fait apprécié ce tome un peu moins que les autres, est le fait que Mercy se retrouve très isolée. La majorité de la meute se rallie à Christy et puisqu’Adam est surchargé par tout ce qui arrive, il est distant et ne peut empêcher ce démon de créer des tensions. Ainsi, puisque nous connaissons tous la chance de Mercy, toute cette histoire la met vraiment en danger, l’auteure n’hésite pas à maltraiter son héroïne et dans ce tome, Mercy finit à l’hôpital après avoir manqué de passer de l’autre côté du Styx si vous voyez ce que je veux dire… Pourtant, même sur son lit d’hôpital, Christy essaie de se débarrasser d’elle, oui, oui vous avez bien lu. Ce qui m’a un peu déçue, c’est le manque de « punition » qu’elle reçoit malgré toutes les horreurs qu’elle fait.

In the end, Christy’s last move makes the pack realizes what she’d done to their brain, how they were manipulated to make her appear so frail. I was so relieved of feeling this sense of new unity but I have the 9th tome, Fire Touched, in mind and the question of unity of the pack is a great part of the next tome.

La seule chose qui rattrape ça pour moi, c’est que son dernier geste permet à la meute de réaliser que malgré son apparence frêle et innocente, Christy est une sacrée manipulatrice. On introduit cependant un thème qui occupe la majorité du 9e tome : la question de l’unité de la meute et la place de Mercy dans tout ça.

Something that brought me to tears, however, is Jesse. Because Jesse is so aware of how nasty her mother is that she takes upon herself to go see Mercy and urges her to fight for her territory (the fact that Adam is HER mate now); a sixteen years old girl should not have to act like an adult, she should not have to despise her mother and yet having this guilt because she still loves her. She shouldn’t have to go through that.

Je mentionnerai également quelque chose qui m’a mis les larmes aux yeux : la situation de Jesse. Jesse, du haut de ses seize ans, est sacrément futée et peut importe qu’elle soit sa mère biologique, Jesse sait que Christy est un monstre (ironique, quand on sait que son père est un loup-garou). La voir ravaler sa peine, sa fierté, tout son amour pour sa mère, afin d’aller dire à Mercy de ne pas se laisse faire, de se battre pour garder Adam auprès d’elle, de ne pas laisser Christy lui voler tout ce bonheur si difficilement acquis, c’est déchirant… Parce qu’une jeune fille de seize ans devrait se soucier de la couleur de ses cheveux, du futur album de son groupe préféré, pas d’être plus adulte que sa mère, pas d’être déchirée entre sa mère et sa belle-mère. Elle ne devrait pas avoir à haïr quelqu’un qu’elle ne peut s’empêcher d’aimer.

In the end, I still enjoyed it. By rereading them so often, I get to see how each tome makes this world way more complex and interesting and fascinating and surprising. I love that Patricia Briggs is so well-read that she uses all this folklore to create new villains, new characters and we get to discover all of them and we get to make new friends. If I’m honest, I know most of the books by heart and I care for these characters as much as for my friends.

Un livre dense, donc, qui fait grincer des dents sur certains points, qui remet en question la notion de méchanceté : qui sont les vrais monstres ? Ceux qui ne sont pas humains ou ceux qui font du mal à autrui ? Les relire tous pour chaque nouvelle parution me fait réaliser à quel point cet univers s’enrichit, se complexifie à chaque nouveau volume et me bluffe toujours plus. Patricia Briggs est tellement cultivée, ajouter créatures et antagonistes à son histoire nous en fait découvrir le folklore et enrichit son histoire sans jamais la rendre lourde ou commerciale. Je connais la plupart des tomes par coeur désormais et j’aime ses personnages autant que mes amis et j’ai hâte de vous parler du 9e tome qui, pour moi, est le meilleur de la saga. En attendant, je m’en vais finir le 10e tome.

Publicités

Je suis une grande bavarde, si vous aimez papoter aussi, dîtes-moi ce que en avez pensé de votre côté, par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s