À propos

Mots Insatiables, ça remonte à 2009, sur Blogger.

Mes parents vivent dans un village perdu des Hauts-Cantons… Les livres, c’était la seule manière de m’amuser (vivent les connexions internet dans les petits patelins). Je m’intéressais un peu à tous les genres et c’était vraiment mon point fort en cours ; au collège, j’ai découvert Internet puisque à la campagne, les bonnes connexions et la possibilité d’y avoir accès, c’est arrivé un peu tard, ainsi que les hésitations de mes parents à nous exposer à ces outils, mon frère et moi. Ca a changé mes journées de petite campagnarde occupée à courir après nos chiens de chasse et à faire des cabanes dans des arbres trop hauts de notre jardin. J’ai créé ce blog sur skyblog, puis changeant de pseudo, je suis arrivée sur Blog sous le nom de Books-In-Bag en 2009 ; avec le temps, c’est devenu Mots insatiables et j’ai à nouveau changé de plateforme. Mots Insatiables a donc déjà 7 ans et c’est juste incroyable.

Quelques points importants.

Je n’organise pas de concours.
Je ne donne pas de notes à mes lectures.
En raison de mes études, je n’accepte plus de partenariat, je n’arrive déjà pas à lire les livres que je veux/pour la fac…

Mes études.

Dès la sixième, j’avais dans la tête l’idée de devenir Bibliothécaire (bien que je refusais d’être documentaliste, les enfants, très peu pour moi), après le collège, c’est tout naturellement que je me suis orientée vers la filière Littéraire.

Après obtention du Bac, j’ai validé mon DUT Information-Communication options métiers du livre et du patrimoine à Aix-en-Provence avec une orientation plutôt éditoriale. Comme cela ne permettait d’accéder à un emploi et que j’ai encore des doutes sur ce que je vais -et que j’ai le privilège d’être soutenue financièrement par mes parents-, j’ai repris mes études… On pourrait dire de zéro même si le D.U.T. me donne toujours une longueur d’avance dans mes différents cours. En effet, je suis actuellement en licence d’anglais (LLCER) à Montpellier, pour compléter le tout ; je rêve d’un doctorat en littérature anglophone mais je ne me sens pas d’enseigner, plutôt de faire de la recherche. Travailler comme bibliothécaire en Bibliothèque Universitaire me plairait également… J’ai encore quelques années pour méditer à tout ça de toute façon.

Mes occupations.

Plus généralement, même s’il faut retenir que les livres sont le coeur de mes journées, j’aime apprendre de nouvelles langues : l’Anglais bien sûr, l’Espagnol (mes origines maternelles), l’Italien ; la procrastineuse que je suis, au lieu de faire ses devoirs, aime écouter/découvrir le Coréen, le Japonais et le Mandarin -bien que je ne les maîtrise absolument pas.

Je suis férue de séries télévisées, j’en suis des centaines ; et j’aime beaucoup le cinéma, bien que ma culture connaisse quelques lacunes. Vous pouvez suivre mes découvertes sur mon compte Sériebox.

Du moment que je marche ou que je voyage, j’ai mes écouteurs dans mes oreilles et les musiques de 2009 y résonnent avec toute la flopée de Pop-rock un peu mélo qui se jouait à ce moment-là et que j’aime toujours autant. Néanmoins, je révise mes partiels sur du Ludovico Einaudi et je danse sur du Jean-Jacques Goldman -contamination maternelle, c’est intrinsèque, je ne peux rien contre.

Comme vous l’aurez deviné, le reste du temps : je suis en train de parler. Je ne connais personne de plus bavard que moi. Si vous me croisez, vous me ferez certainement une remarque sur mon accent ; pourtant, non je ne suis pas Marseillaise, simplement Héraultaise mais ça chante chez nous aussi !

Pour vous citez mes incontournables :

La voleuse de livres de Markus Zusak.
L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon.
Jane Eyre de Charlotte Brontë.

La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker,
Le treizième conte de Diane Setterfield.

J’ai du mal avec les témoignages et je ne lis pas énormément d’ouvrages illustrés, principalement parce que je m’y connais très mal et ne sais vers quoi ou qui me tourner. J’ai un petit penchant pour la littérature anglophone du XIXe siècle à l’époque de la Reine Victoria.

J’espère que vous vous plairez sur mon blog, et qui sait, que vous y ferez une jolie découverte !

Je suis aussi par ici :

Publicités